16 avril 2019

Un bras mécanisé pour faciliter l’alimentation

Un projet de collaboration en robotique et ergothérapie a permis de mettre au point une aide à l’alimentation qui améliorera l’autonomie de personnes ayant un déficit moteur aux membres supérieurs.

Le professeur du Département de génie mécanique spécialisé en robotique Alexandre Campeau-Lecours récidive avec une 2e vidéo qui illustre et décrit un autre de ses projets, une aide à l’alimentation qu’il a mené en collaboration avec des professeurs en ergothérapie à la Faculté de médecine, François Routhier et Véronique Flamand. Le mécanisme, conçu en grande partie par l’étudiant à la maîtrise en robotique Philippe Turgeon, vise à venir en aide aux personnes ayant des déficits moteurs aux membres supérieurs.

Le bras mécanisé pourvu d’amortisseur s’est révélé très prometteur lors d’essais cliniques préliminaires qui ont permis de cibler des modifications à apporter pour en améliorer l’ergonomie. Une version mécatronique de ce bras, pourvue de capteurs et d’actionneurs pour détecter les mouvements involontaires en temps réel, est d’ailleurs en cours.

Ce projet interdisciplinaire est particulièrement porteur puisqu’il améliorera l’autonomie de personnes vivant avec une déficience motrice cérébrale ou encore de la maladie de Parkinson.

Pour voir une autre innovation du professeur Campeau-Lecours, consultez l’article «Un heureux mariage entre l’ingénierie et l’adaptation» paru dernièrement.