22 juillet 2020

Louis Gosselin reçoit du financement du programme Pour un Nord durable

Au deuxième appel, le projet de Louis Gosselin est l'un des 5 projets de recherche supplémentaires qui ont reçu du financement du programme de recherche en partenariat Pour un Nord durable de l’Institut nordique du Québec (INQ) et la stratégie de recherche Sentinelle Nord de l'Université Laval (SN).

Le projet de recherche du professeur en génie mécanique Louis Gosselin et son équipe, formée de Geneviève Cloutier (ULaval),  Myriam Blais (ULaval), André Potvin (ULaval), Geneviève Vachon (ULaval), Mourad Ben Amor (UdeS), s'intitule Habitation et transition énergétique au Nunavik: Mieux comprendre les enjeux humains, techniques et environnementaux. L’objectif principal du projet est de faire avancer l’état des connaissances sur le bâtiment résidentiel performant et durable pour favoriser la transition énergétique du Nunavik par et pour les communautés locales. L’approvisionnement énergétique actuel repose sur les combustibles fossiles. Dans une perspective de transition énergétique, le projet se concentre sur le rôle de l’habitation dans cette transformation.

Au total, 1, 5 M$ ont été octroyés dans ce deuxième appel pour la réalisation de projets interinstitutionnels et multidisciplinaires qui généreront, dans une perspective de développement durable du Nord du Québec et pour le mieux-être des communautés qui habitent ce territoire, de nouvelles connaissances sur le Nord et l’Arctique.

Pour connaître les autres projets financés, nous vous invitons à lire la nouvelle parue sur le site de l'INQ.