01 décembre 2017

Claire Deschênes annonce le lancement du projet de recherche Tr-FRANCIS


La Faculté est fière d'annoncer le renouvellement pour une période de cinq ans du Consortium de recherche en machines hydrauliques dirigé depuis maintenant dix ans par la professeure de génie mécanique, Claire Deschênes. Mme Deschênes a profité de l'occasion pour annoncer le lancement du projet de recherche Tr-Francis, soutenu par les industries du Consortium, le CRSNG et InnovÉÉ.

Le projet Tr-Francis, piloté par le Laboratoire des machines hydrauliques (LAMH) de l'Université Laval et dirigé par Mme Deschênes, vise à étudier la nouvelle réalité d'utilisation des turbines pour la production hydroélectrique. Il faut comprendre que cette production doit être revue depuis quelques années pour tenir compte de l'introduction de nouvelles sources d'énergie renouvelable intermittentes. Les turbines sont ainsi appelées à démarrer et arrêter beaucoup plus fréquemment qu'auparavant, occasionnant un stress prématuré aux composantes. Grâce à son expertise unique en Amérique du Nord, l'équipe de la professeure Deschênes, au sein du LAMH, s'intéressera à cette question sur des modèles réduits en conditions semblables aux barrages hydroélectriques.

Nous profitons de la nouvelle pour mentionner que Mme Deschênes a récemment été honorée par l'Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole. L'organisation lui consacre un chapitre dans le tout récent livre Women of innovation : The Impact of Leading Engineers in Canada. Ce livre partage l'histoire de 20 ingénieures canadiennes au parcours inspirant. Vous pouvez en lire un extrait sur le site du magazine CIM.

Rappelons que la professeure Deschênes est une pionnière à plusieurs égards. Elle est la première femme à enseigner le génie à la Faculté. Elle est la fondatrice du LAMH et elle est à l'origine du Consortium en machines hydrauliques pour lequel elle a remporté plusieurs prix prestigieux.

Toutes nos félicitations à Mme Deschênes et merci d'inspirer les prochaines générations comme vous le faites!

Nous vous suggérons également de lire l'article «Au coeur des turbines» paru dans Le Fil.